L’assurance moto au kilomètre est-elle intéressante ou pas ?

L’assurance moto au kilomètre est peu connue comparée à l’assurance auto au kilomètre. Elle présente toutefois de nombreux avantages, en l’occurrence sur le plan financier. Découvrez dans cet article comment cette formule fonctionne. Si elle vous intéresse, tant mieux, sinon, vous avez toujours d’autres possibilités d’assurance à favoriser.

L’assurance moto au kilomètre : comment ça marche ?

assurance moto au kilometre limite 2000 kmLes principes de l’assurance moto et auto au kilomètre sont les mêmes. Elle consiste à payer chaque kilomètre parcouru par la moto au cours d’une année. Ces kilomètres sont déterminés grâce à un boitier GPS fixé sur le bolide.  Ce boitier transmet ensuite à votre compagnie d’assurance le nombre de kilomètres réellement parcourus, c’est ce qu’on appelle le « pay as you drive » (PAYD). Le tarif du contrat d’assurance est ainsi fixé en fonction de ces informations. Le GPS présente également des avantages annexes car il permet de géolocaliser la moto en cas de vol (on appelle cela le « tracking »). Outre cela, en cas de panne, vous pouvez également demander de l’aide à votre assureur (e-Call). Au moment de la résiliation du contrat, la désinstallation du boitier est aux frais de l’assureur (60€). Il importe toutefois de savoir que les kilomètres sont restreints dans ce type d’assurance. Evitez donc de dépasser les kilomètres autorisés pour ne pas payer des surprimes.

L’assurance moto au kilomètre : avantages et restrictions.

Cette formule d’assurance est en quelque sorte une assurance pas chère. En effet, au cours de l’année, vous ne payerez que les kilomètres que vous avez réellement parcourus. Cliquez ici pour bénéficier d’une assurance moto au kilomètre.

L’assuré sera en mesure de gérer son budget d’assurance en tâchant d’utiliser sa moto très rarement et sur de courtes distances. Il pourra réaliser des économies tout en bénéficiant des mêmes garanties qu’une assurance moto classique. C’est d’ailleurs un détail profitable sachant que vous paierez plus cher pour les mêmes garanties dans une assurance moto traditionnelle. Qu’il s’agisse d’une assurance classique ou d’une formule au kilomètre, quelques restrictions sont à prendre en compte. En effet, les motos de 50cm3 ne peuvent pas jouir de cette assurance économique. Idem pour les bécanes de moins de 125 cm3. Faites attention à ne pas dépasser les limites de circulations aux risques de payer une majoration. En effet, le moindre dépassement peut entraîner des dépenses surprenantes. C’est pourquoi il est très important de bien se renseigner sur les conditions à respecter avant de choisir telle ou telle assurance.

 

Ce contenu a été publié dans Assurance moto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.